Categories

Accueil > Action sociale > Informations sociales > Les détecteurs de fumée

20 janvier 2015

Les détecteurs de fumée

Les détecteurs de fumée deviendront obligatoires à compter du 8 mars 2015. L’installation d’un détecteur de fumée doit permettre de détecter les fumées émises au début d’un incendie et d’émettre immédiatement un signal sonore suffisant pour permettre de réveiller une personne endormie. La bonne façon de s’équiper, c’est d’acheter en magasin ou sur internet en optant pour un détecteur de fumée de marque NF. NF est la meilleure garantie pour se préserver des détecteurs non conformes. Le seul entretien à faire sur un détecteur, c’est de changer sa pile le jour où il signale qu’elle faiblit. Le détecteur s’installe entre les zones de vie et de repos, à l’entrée des couloirs qui mènent aux chambres. S’il y a plusieurs étages, il est recommandé d’en installer un à chaque niveau. Éviter de les installer dans la cuisine, la salle de bain pour limiter des déclenchements intempestifs. Comme la fumée monte, il vaut mieux placer le détecteur au centre du plafond. Si ce n’est pas possible, on peut l’installer sur le mur en veillant à ce qu’il soit au moins à 15 cm du plafond et 30 cm d’un coin. Depuis la loi Alur du 24 mars 2014, c’est au propriétaire d’équiper le ou les logements qu’il met en location en fournissant le détecteur de fumée ou remboursant l’achat. C’est à l’occupant du logement d’entretenir le détecteur de fumée, de changer les piles ou de le remplacer le jour où il ne fonctionne plus. Aucune mairie, aucune assurance, aucune mutuelle, aucun office HLM ou bailleur privé, aucun syndic n’ont mandaté des prestataires pour aller vendre des détecteurs de fumée à domicile.

Commentaires

Répondre à cet article