Categories

Accueil > Découvrir Hurigny > Un peu d’Histoire > L’histoire du PRADO

23 juillet 2015

L’histoire du PRADO

La famille d’Arlempdes

La famille d’Arlempdes : la maison d’Arlempdes -dont les armes sont d’azur au lion d’or armé et lampassé de gueules- est connue dès le 12ème siècle à Celleneuve près de Montpellier. Leurs derniers représentants qui vont intéresser l’histoire du Prado sont Louis Pierre Charles de Laval d’Arlempdes,né le 16 mars 1830, marié à Hurigny le 24 août 1862 à Marie Angèle Philomelle Chanel et leurs deux enfants.
L’aînée, Marie Henriette Emmanuelle, est née en 1863, elle reste célibataire et mourra au château, aveugle, en 1935. Le cadet, Charles Emmanuel Victor est né en 1864 et décède sans héritier le 18 mars 1918.
Il est probable que c’est quelques années plus tard, avant 1880, qu’ils font construire le nouveau château d’Hurigny, à quatre kilomètres à l’ouest de Mâcon, sur les terres appartenant à la famille de la jeune femme.
Le château est détruit en 1986-1987 et il ne subsiste de l’ancien domaine que la chapelle où sont enterrés dans la crypte, les propriétaires et leur famille, quelques vieux murs de limites de propriété et les piliers du portail d’entrée.

Commentaires

2 Messages

  • laissus jean 19 mars
    15:50

    Marie d’Arlempdes célibataire et aveugle a fondé le prado de Salornay commune d’Hurigny. Elle est décédée non pas en 1945 mais en 1935. Mon père, à la suite du décès de mon grand-père Clément Millon en 1928,
    faisait marcher sa ferme prévue pour être léguée au prado. Ma mère servait mademoiselle d’Arlempdes handicapée par sa cécité. Je suis né en 1931 à Macon et élevé au château de Salornay.(lequel a été détruit je pense par un incendie)
    je dispose d’une photo où je dois avoir 2 ans, 193 ?, sur laquelle on voit la baronne ma mère et moi et Irma la bonne

    repondre message

    • form pet votre nom 20 avril
      18:07

      Cher Jean bonjour,
      Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour ce témoignage.
      Je suis présidente de l’association de Sauvegarde du Patrimoine d’Hurigny. Il me semble fort intéressant de pouvoir inclure ces quelques lignes dans un projet en cours, futur ouvrage sur les châteaux de la commune d’Hurigny ; mais ceci n’est envisageable qu’avec votre accord. Par ailleurs, je serais enchantée de pouvoir visionner la photo dont vous parlez et de tout autre renseignement sur la vie au château. Je vous laisse mes coordonnées pour un éventuel échange de renseignements : Florence ROYER LICHTER - 60 rue du Bourg à HURIGNY - floetfils@gmail.com.
      Bien amicalement. Florence

      repondre message

Répondre à cet article