Categories

Accueil > Actus > 63 élèves ont repris le chemin de l’école primaire

19 mai 2020
pradel

63 élèves ont repris le chemin de l’école primaire

La réouverture des écoles maternelle et élémentaire a eu lieu jeudi matin à Hurigny. C’est dans une atmosphère particulière que les élèves repris le chemin de l’école.

Jeudi, l’école primaire d’Hurigny a rouvert ses portes après les semaines de fermeture imposées par la situation sanitaire.
Ainsi, à la maternelle, deux groupes de dix enfants sont accueillis par les deux enseignantes aidées de deux Atsem. A l’école élémentaire André Higonet, 43 enfants sont accueillis en 4 groupes. Afin de respecter le protocole sanitaire, les enseignants sont équipés de masques chirurgicaux.

Les locaux et le mobilier nettoyés midi et soir
La mise en oeuvre des prescriptions pour respecter les gestes barrières et la distanciation physique entre les enfants et les adultes a nécessité une collaboration très étroite entre les équipes pédagogiques et l’équipe municipale.
Plusieurs aménagements ont été réalisés en urgence par les agents des services techniques : des marquages ont été apposés dans les cours pour la circulation des enfants et l’organisation des récréations ; dans les classes, le mobilier a été installé de façon a respecter les distances ; dans les sanitaires, des toilettes et des lavabos ont été condamnés pour permettre de respecter les distances. Pourtant, un nettoyage fréquent des mains a été instauré pour les adultes et les enfants.

Ni garderie, ni périscolaire, ni cantine
Les locaux et le mobilier ont entièrement été désinfectés avant l’arrivée des enfants. Par ailleurs, un nettoyage minutieux des locaux a lieu durant le temps méridien et tous les soirs.
Compte tenu des difficultés d’organisation, les services de garderie sont fermés. Pour les mêmes raisons, le restaurant scolaire ne fonctionne pas et aucun service d’accueil n’est mis en place durant le temps méridien. Les activités périscolaires elles aussi sont supprimées jusqu’à nouvel ordre.
Le maire, Dominique Deynoux, et son adjoint chargé des affaires scolaires et périscolaires, Philippe Vallet assurent que ces dispositions pourront, le cas échéant, connaître des modifications selon l’évolution sanitaire de la situation.

Commentaires

Répondre à cet article