Categories

Accueil > Actus > La gratuité des activités périscolaires est maintenue

19 mai 2019
pradel

La gratuité des activités périscolaires est maintenue

Le Maire, Dominique Deynoux, a réuni son conseil municipal vendredi soir. Au menu, les tarifs révisés des activités périscolaires.

Dominique Deynoux, maire d’Hurigny, a présenté plusieurs dossiers concernant les services périscolaires, dont la garderie. A compter du 1er septembre, pour l’année scolaire 2019-2020, le tarif forfaitaire de base est fixé à 1.32 €, pour la garderie du matin et du mercredi midi, et à 2.64 € pour la garderie du soir. Les tarifs seront majorés de 50 % en cas de fréquentation occasionnelle. Quant au service de l’aide aux devoirs pour les élèves de l’école élémentaire, organisé les mardis et jeudis de 16 h 30 à 17 h 30, le tarif de l’heure de présence est fixé à 3.96 €.

La commune continue à financer les activités périscolaires

Dès la rentrée, la gratuité des activités des temps après l’école mises en place suite à la réorganisation des rythmes scolaires sera maintenue. La commune continuera à assumer l’intégralité du coût de ce service, sans participation financière des familles.

Des charges en hausse

A compter du 1er janvier 2020, les tarifs des locations des salles communales seront majorés de 1.52 % pour compenser au moins partiellement l’augmentation importante du coût des charges, en particulier du chauffage et de l’électricité.
La réunion annuelle avec les présidents des associations communales aura lieu le 13 juin pour établir le calendrier 2020 des manifestations. Ensuite, seront traitées les demandes de location de salles par les particuliers.

Les élus s’engagent aux côtés des infirmières

A ce jour, Hurigny étant dotée de deux conventionnements, trois infirmières libérales exercent au cabinet médical : deux associées, Mmes Pagnon et Veuillet, et une remplaçante, Mme Grosjean.
La première ayant émis le souhait de cesser son activité, Mme Grosjean a proposé de la remplacer et de procéder au transfert du conventionnement à son nom.
Considérant que la Commune est classée en zone surdotée, un refus a été émis par les services de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.
Hurigny compte actuellement 2 097 habitants. Les autorisations d’urbanisme récemment délivrées laissent à penser que la patientèle va se développer dans les prochains mois.

Alors que le Président de la République a annoncé qu’il souhaitait construire une offre de soins coordonnée, de proximité et de qualité, le conseil municipal s’engage aux côtés des infirmières pour obtenir le maintien des deux conventionnements. Le maire a alerté la Caisse primaire d’assurance maladie et l’Agence régionale de santé. Il a également sollicité les interventions du président du Département et du député.

Commentaires

Répondre à cet article