Categories

Accueil > Actus > La Sauvegarde du patrimoine souhaite restaurer une cadole

6 janvier 2019
pradel

La Sauvegarde du patrimoine souhaite restaurer une cadole

La Sauvegarde du Patrimoine vient de tenir son assemblée générale. Rencontre avec sa présidente, Florence Lichter-Royer.

Comment agit votre association ?

« La Sauvegarde du Patrimoine a pour but de mettre en valeur et protéger le patrimoine de la commune. Ses membres réalisent donc de nombreux travaux pour restaurer d’anciens bâtiments. Nous souhaitons également comprendre l’histoire locale. Nous organisons des conférences et des expositions et nous éditons des recueils. »

Quel bilan faites-vous de l’année écoulée ?

« Au XIXe siècle, des trains à faible vitesse voie métrique, baptisés Tacots, transportaient voyageurs et marchandises. Une ligne reliait Mâcon à Fleurville. Nous avons fait l’acquisition d’un wagon qui équipait autrefois le Tacot. Il a subi une sérieuse remise en état. Un emplacement dans le jardin des Lombards a été préparé pour l’accueillir : des traverses ont été posées et du ballast a été étendu. Restauré et équipé de nouvelles roues, le wagon agrémente le jardin des Lombards depuis cet automne. Son inauguration a eu lieu fin novembre. »

Quels sont vos projets ?

Suite aux recherches importantes effectuées sur la toponymie des noms d’Hurigny, l’ouvrage Hurigny, ses rues, ses lieux, ses sites, ... son histoire, son origine sera publié fin 2019.
Nous avons aussi un projet avec les scolaires dans le cadre des temps après l’école. Au cours de six séances, les enfants pourront découvrir le patrimoine local grâce à un jeu de piste. Un cours de dessin pourrait être inclus au programme. Nous envisageons de restaurer une cadole située chemin des Flamussons. Afin de rendre hommage à Robert Gérard, un de nos membres fondateurs qui nous a quittés récemment, nous exposerons ses oeuvres et ses sculptures lors des journées du patrimoine. »

Comment évolue votre association ?

« Notre association continue à se développer et elle compte désormais 48 adhérents. Nous avons encore beaucoup de projets à réaliser et nous accueillons volontiers toutes les personnes qui voudraient nous apporter leur aide. »

Commentaires

Répondre à cet article