Categories

Accueil > Actus > Salle multisports : la façade en cours de réparation, une société (...)

7 décembre 2018
pradel

Salle multisports : la façade en cours de réparation, une société condamnée

La société Qualiconsult, qui était en charge du contrôle technique des travaux de construction de la salle multisports, a été condamnée. Les travaux de réparation sur le bâtiment peuvent donc débuter.

Lors de sa construction en 2006, les façades de la salle multisports ont été recouvertes d’un bardage bois lamellé-collé posé par la société Avenir Bois Structure. En 2014, des désordres importants sont apparus sur la façade sud. La non-conformité des points de fixation a engendré un tuilage anormal qui a provoqué le déboîtage des lames. Le peu de fixation en place n’a pas supporté le poids des lames déboîtées, entraînant la chute de celles-ci.

Deux entreprises avaient été mises en cause

Les démarches amiables n’ayant pas abouti, la Municipalité d’Hurigny avait décidé de saisir le tribunal administratif.

Suite aux rapports d’expertises, il avait été déduit que la responsabilité des désordres incombait à la société Avenir Bois Structure, qui a réalisé les travaux et n’aurait pas mis en œuvre un mode de fixation suffisant. La société Qualiconsult était aussi en cause, en sa qualité de contrôleur technique, au titre du manquement à ses obligations de contrôle de la solidité de l’ouvrage et de la sécurité des usagers.
Après quatre années de procédure, le juge administratif a tranché. Il résulte de l’instruction que les travaux pour remédier aux désordres incluent la dépose et le remplacement de l’ensemble des lames de la façade sud du bâtiment sur 238 m² et le reclouage des lames des trois autres façades sur 440 m². Le coût des travaux s’élève à 37 400 €. Si aucune conclusion n’a été dirigée directement contre Avenir Bois Structure, la société Qualiconsult a été condamnée à verser à la commune d’Hurigny 37 400 € pour la remise en état et 1 500 € au titre des frais non compris dans les dépens. Les travaux de remise en état ont été confiés à l’entreprise SMJM Bois, située à Replonges.

Commentaires

Répondre à cet article