Categories

Accueil > Actus > Le wagon des Lombards a été inauguré

28 novembre 2018
pradel

Le wagon des Lombards a été inauguré

Samedi matin, en présence du maire, Dominique Deynoux, et de la conseillère départementale, Catherine Fargeot, un wagon du tacot a été inauguré dans le jardin des Lombards.

La seconde partie du XIXè siècle a vu le grand essor des voies ferrées en France. Face au coût des lignes nouvelles, des lignes à voie étroite ont été pensées, afin de s’établir sur l’accotement des routes existantes et limiter les travaux de terrassement et la construction d’ouvrages d’art. Transportant voyageurs et marchandises, nécessitant des manœuvres dans les gares entraînant des arrêts parfois longs, ces trains à faible vitesse furent baptisés tacots.

Un wagon authentique du début du XXè siècle

Grâce à la générosité de M. Riffier, les membres de la Sauvegarde du patrimoine d’Hurigny, présidée par Florence Lichter-Royer, ont récupéré un authentique wagon qui, de 1900 à 1935, a transité sur la voie du tacot reliant Mâcon à Fleurville, via Igé et Lugny.

4

Soit le nombre d’années de travail nécessaire pour redonner vie au wagon du tacot d’Hurigny, sous l’égide de l’association Sauvegarde du patrimoine
Il aura fallu quatre années de travail acharné et passionné des bénévoles de l’association pour que la métamorphose s’opère. Equipé d’un châssis et de roues, débarrassé de l’oxydation qui avait maltraité sa carcasse, habillé de planches neuves pour lui redonner fière allure et maquillé d’une couche de peinture pour le protéger des intempéries, le wagon a pris place au cœur du jardin des Lombards pour témoigner de la vie ancienne du tacot disparu.

Les curieux pourront mieux connaître ce « petit train » qui a donné vie à nos villages mâconnais de 1900 à 1935 grâce au livret minutieusement documenté et richement illustré par André Guillen intitulé Le Tacot d’Hurigny raconte son histoire.

Commentaires

Répondre à cet article